Remplie de babycocoonettes très très sympas!!!!!
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 explication de la MAMA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: explication de la MAMA   Ven 28 Jan - 16:03

La MAMA

En 1988, sous l’égide de l’OMS, de l’UNICEF et de FHI (Family Health International), des scientifiques ont confronté leurs connaissances sur l’interaction entre allaitement et infertilité, et ont alors décrété unanimement le Consensus de Bellagio. Les Drs Miriam Labbok, Kristin Cooney (USA) et Suzanne Parenteau Carreau (Canada) ont largement participé à sa diffusion mondiale.

Le Consensus disait :

« Si la mère allaite complètement ou presque son enfant, et si elle reste en aménorrhée (sans retour de couches), l’allaitement permet d’éviter plus de 98 % des grossesses pendant les six premiers mois.
Les légers saignements qui se produisent durant les 56 premiers jours ne sont pas pris en compte.
Les intervalles entre les tétées ne doivent pas dépasser quatre heures le jour et six heures la nuit.
Les suppléments (liquides ou solides) ne doivent pas remplacer une tétée. »


Donc c’est bien la période d’aménorrhée de lactation plutôt que la période d’allaitement complet qui peut être considérée comme une période d’infertilité naturelle.

Le Consensus de Bellagio a été confirmé en 1995, après que de nombreuses études sur le terrain l’aient validé. Les dernières études (Dr Miriam Labbok, OMS, 1999) confirment que le pourcentage de grossesses en cas d’allaitement complet pendant les six premiers mois est plutôt de 1 %. Parmi les pays européens (Angleterre, Allemagne, Italie, Suède) qui ont participé à la grande étude mondiale de l’OMS (soit plus de 4 000 femmes) sur l’efficacité de la MAMA, aucune grossesse n’est survenue (0 %) ! Ces femmes en effet n’avaientt pratiqué que l’allaitement complet (et pas « presque complet »).


Ainsi, cette nouvelle méthode de planification familiale naturelle s’est révélée très efficace, et ce autant dans les pays industrialisés que dans ceux en voie de développement. La MAMA (Méthode d’Allaitement Maternel et d’Aménorrhée) apporte donc un nouveau choix parmi les diverses possibilités de planification après un accouchement, et permet de retarder l’introduction d’autres moyens contraceptifs.

Pour appliquer la MAMA, la mère doit se poser ces trois questions :

- ai-je eu mon retour de couches ,
- est-ce que je donne régulièrement des suppléments, ou est-ce que j’attands longtemps entre les tétées, le jour ou la nuit ?
- mon bébé a-t-il plus de 6 mois ?


Si la réponse est non à ces trois questions, il n’existe alors que 1 à 2 % de possibilité de grossesse.


Si la réponse est oui à un seul de ces critères et si l’on ne souhaite pas de nouvelle grossesse, il faut commencer à utiliser une méthode complémentaire de planification familiale, et continuer à allaiter pour la santé de l’enfant.


On sait que l’OMS préconise d’allaiter exclusivement six mois, puis partiellement jusqu’à 2 ans et plus (le système immunitaire de l’enfant n’est mature qu’à partir de 2 ans pour ce qui est de la fabrication des anticorps, plus tard encore pour l’immunité tissulaire ; pour la mère, un long allaitement réduit entre autres le risque de cancer du sein pré-ménopausique).

Lors d’un allaitement complet de quatre à six mois, environ un quart des femmes ont leur retour de couches avant 6 mois (pour des raisons génétiques). Une majorité des femmes l’a en moyenne vers le neuvième mois et peut ainsi suivre la MAMA. Si les femmes n’allaitent pas, 92 % ont leur retour de couches à 3 mois (Dr R. Ecochard, CLER).

La MAMA permet aussi de reporter l'observation des signes de fertilité (observation du col de l’utérus, de la glaire puis de la température) durant les 5-6 premiers mois du post-partum, soit jusqu'au premier saignement, soit jusqu'à l'administration régulière de compléments (Dr S. Parenteau-Carreau). Cette méthode permet aussi d'éviter des périodes de continence sexuelle inutiles.

Des anomalies de cycle peuvent persister jusqu'au sixième cycle : cycles anovulatoires, cycles plus longs et irréguliers, phase de températures hautes raccourcie, etc. Elles sont d'autant plus marquées que les cycles surviennent tôt et que l'allaitement partiel est intensif.
Plus le retour de couches survient tardivement (par exemple au neuvième mois), plus grande est la probabilité qu’une ovulation survienne avant le retour de couches et que celle-ci soit suivie d’un plateau haut adéquat de dix jours ou plus. Donc, après 6 mois (26 semaines), il ne faut plus attendre le retour de couches pour se considérer comme possiblement fertile ; il faut commencer à observer ses signes de fertilité (méthode d’auto-observation) ou choisir une autre méthode de planification familiale.

Les femmes qui restent aménorrhéiques et qui allaitent encore complètement ou partiellement après les six premiers mois peuvent toujours se trouver en état de faible fécondité si elles suivent les comportements optimaux recommandés en matière d'allaitement maternel : dans ce cas, on n’observe que 4 à 8 % de grossesses jusqu’à la fin du douzième mois. En outre, dans de nombreuses régions du monde, les femmes peuvent allaiter pendant 18 à 24 mois et rester infécondes pendant 12 à 15 mois, voire davantage, après l'accouchement.
En 1983 déjà, l'OMS déclarait qu’à l’échelle planétaire, l’aménorrhée lactationnelle était plus efficace pour la régulation des naissances que n'importe quelle autre méthode de planification familiale. Il est évident que l'application de la MAMA à large échelle exige un soutien actif à l’allaitement maternel.
Revenir en haut Aller en bas
Corail
maman


Féminin
Nombre de messages : 5400
Age : 37
Situation familliale : mariée
Date d'inscription : 17/11/2004

MessageSujet: Re: explication de la MAMA   Ven 28 Jan - 16:34

merci pr ce grand plus!
c'est très bien expliqué!
bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
explication de la MAMA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Explication sur "Le roman du Mt St Michel".
» Deux variantes de Mama Brightly
» Manduca , bb tai , mama koala
» Jean 20:25 Une explication ?
» besoin d'explication svp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'île baby cocoon... :: La paillotte "maman-bébé" :: La santé des mamans-
Sauter vers: